Séminaire national sur les applications des énergies renouvelables dans les domaines de l'agriculture et du développement rural


Préambule
Le recours aux énergies renouvelables est un choix stratégique pour un pays comme l’Algérie qui dispose d’un climat très favorable pour la modernisation de l'appareil productif agricole national et pour assurer aux exploitations agricoles un avenir énergétique durable et garder un environnement sain. Notre Pays recèle d’énormes potentialités énergétiques, notamment les énergies solaire, éolienne, hydraulique, la biomasse et la géothermie qui sont inépuisables, abondantes localement et peu polluantes. Le gisement solaire en Algérie est le plus important au niveau mondial, surtout dans le grand sud. On note des moyennes annuelles d'ensoleillement qui varient entre 2600 h/an dans le Nord et 3500 h/an dans le Sud1
. En outre, un potentiel énergétique éolien qui convient parfaitement pour le pompage de l’eau particulièrement sur les Hauts Plateaux et les régions sahariennes.

Par ailleurs, l’Algérie a ratifié le protocole de Kyoto en 1997, et s’est engagée pour certaines mesures d’atténuation de ses émissions de gaz à effet de serre (GES) sur les trois gaz les plus importants en termes d’émission : le gaz carbonique (CO2), le méthane (CH4) et l’oxyde nitreux (N20) et à développer une politique nationale et mondiale de lutte contre le changement climatique.

Pour honorer ses engagements, le recours aux énergies dites renouvelables s’imposent comme une alternative idoine. L’agriculture, à l’instar d’autres secteurs économiques, doit participer à la réduction des gaz à effet de serre dans l’atmosphère afin de réduire les effets du réchauffement climatique par l’utilisation, bien évidemment, des énergies nouvelles. Un travail de communication et de sensibilisation en direction des agriculteurs et des éleveurs est nécessaire également pour adhérer aux principes de cette stratégie nationale.

C’est dans cette optique que s’inscrit ce séminaire national en droite ligne avec les orientations du ministère de l’Agriculture et du Développement Rural pour la promotion des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique dans les exploitations agricoles.

Objectif Global

La promotion de l’utilisation des énergies renouvelables dans le secteur de l’agriculture et du développement rural.

Objectifs spécifiques
 Apporter un éclairage sur les nouvelles technologies, innovations et recherches dans le domaine des énergies renouvelables appliquées à l’agriculture.  Partager le savoir et le savoir-faire et débattre des actualités scientifiques Relatives à l’utilisation des énergies propres et renouvelables dans le secteur agricole.

 Créer un espace d’échange (réseau thématique) pour l’émergence d’une coopération entre les scientifiques, les professionnels (privé et étatique) et l’administration centrale et locale pour la maitrise et le développement des concepts et l’application des énergies renouvelables en agriculture pour un développement durable.

Thèmes du séminaire
Thème 1 : Séchage solaire
Thème 2 : Serres agricoles
Thème 3 : Irrigation par énergie solaire

Participants : - Instituts techniques et écoles de formation du MADR ; - Universités, Ecoles supérieures, Laboratoires activant dans le domaine du développement des énergies renouvelables ; - Conseils interprofessionnels et associations professionnelles ; - Chambres d’agricultures (Sud et haut plateaux); - Groupes économiques sous tutelles du MADR ; - Unités du CDER ; - Entreprises innovantes ; - Administration au niveau central et local. -Ministères concernés par la thématique du séminaire

- Ministère de l’Environnement et des Energies Renouvelables ; - Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ; - Ministère des Ressources en Eau ; - Ministère de l’Energie.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire